Sécurité et économie d'énergie

Normes de sécurité

-          Classes d'isolation électrique:

Les luminaires sont classés selon la norme NF C71-000 par ordre d’isolation électrique, qui concerne la protection des personnes. Trois pictogrammes indiquent à quelle classe le luminaire appartient : 

Classe de protection électrique des luminaires

-          Indice de protection :

Les luminaires possèdent un indice de protection selon l'exposition aux corps solides (poussière, contact direct des personnes...) et aux corps liquides (humidité, immersion...) qu'ils peuvent subir. Cet indice de protection est caractérisé par deux chiffres. Le premier chiffre (compris entre 0 et 6) indique le degré de protection des personnes contre l'accès aux parties dangereuses et le degré de protection des matériels contre la pénétration de corps solides étrangers. Le deuxième (compris entre 0 et 8) indique le degré de protection contre la pénétration de liquides (eau, humidité…). Plus ces chiffres sont élevés, plus l’indice de protection est élevé.

Indice de protection des luminaires (IP)

Par exemple, un luminaire d'indice de protection IP45 est protégé contre les corps solides supérieurs à 1 mm de diamètre et est protégé contre les liquides en jets. Un luminaire d'indice IP20 est protégé contre les corps solides supérieurs à 12,5 mm de diamètre et n'a pas de protection contre les liquides.

Dans la salle de bain, la norme NF C15-100 définit 4 volumes définis sur le schéma ci-dessous imposant la classe d'isolation électrique et l’indice de protection des luminaires qui y seront installés :

Volumes pour éclairage de la salle de bain

  • Volume 0: 

C'est le volume intérieur de la baignoire et du receveur de douche. Seuls y sont autorisés les luminaires de classe III avec un indice de protection minimal IPx7 et alimentés en très basse tension de sécurité (TBTS) 12 V.

  • Volume 1:

C'est le volume au dessus de la baignoire et de la douche, jusqu'à 2,25 m de hauteur. Seuls y sont autorisés les luminaires de classe III avec un indice de protection minimal IPx4 et alimentés en très basse tension de sécurité (TBTS) 12 V.

  • Volume 2:

C'est le volume de 60 cm autour de la baignoire et de la douche, jusqu'à 2,25 m de hauteur. Les luminaires doivent être de classe II avec un indice de protection minimal IPx4.

  • Volume 3:

C'est le volume au-delà des 60 cm autour de la baignoire et de la douche sur 2,25 cm de hauteur. Les luminaires doivent être de classe I avec un indice de protection minimal IPx1.

Normes énergétiques

-          La fin des ampoules à incandescence

La directive européenne ERP 2009/125/CE a imposé le retrait des sources peu efficaces comme les ampoules incandescentes, pour imposer les sources à économie d’énergie. La directive prévoit également l’obligation de marquer les produits avec un label énergie.

-          Label énergie pour les luminaires

Depuis le 1 Mars 2014, les luminaires doivent êtres marqués dans le commerce avec un label énergie. Cet étiquetage permet d’informer les consommateurs quant à la compatibilité du luminaire avec les lampes économes en énergie et quant à l'efficacité énergétique des lampes incluses avec le luminaire (documentation technique, étiquette énergie, informations sur l'emballage).

-          Label énergie pour les sources lumineuses

Cet étiquetage permet d’indiquer au consommateur à quelle classe d’efficacité énergétique l’ampoule appartient. L’étiquette comporte les classes d’efficacité énergétique de A++ à G.

Une classe énergétique A++ est synonyme d’excellente efficacité, G est a contrario signe d’un très mauvais rendement énergétique. 

Exemple de label énergétique:

Exemple de label énergétique pour les ampoules

Découvrez tous nos luminaires